Il aurait le béguin pour Latraviata, superbe Romaine que l’on croise dans les allées du Forum. Dans cette aventure, les femmes arrivent en force  Uderzo n’ a pas oublié les nymphettes, gauloises ou non, les lecteurs vont découvrir les mamans  de nos héros. Gélatine s’inquiète et prie le ciel pour que son  » Obélichoupinou » trouve une épouse qui saura tenir les fourneaux. Quant à Praline, elle entend suivre de très près la romance esquisée entre son rejeton Ririx et la belle tragédienne  arrivée de nulle part. . Qui sait si la Romaine n’a pas en tête de piquer la recette de la célèbre potion ? Mieux vaut être sur ses gardes. Et Idéfix? On ne l’a pas oublié, il sera heureux et aura, laisse-t-on entendre qu’il aura, beaucoup de chiots.

 Mais. non, ce 31eAstérix n’a rien d’un roman photo sorti tout droit de Nous Deux ou d’ntimité  .On retrouve la recette Asterix à toute les pages, bagarres, engeulades entre  Gaulois et Romains Ils  sont tous au rendez-vous dans cette escale  d’agence matrimoniale Rassurez-vous la dernière vignette panoramique vous attend , tous les amis et amies sont là réunis autour d’un excellent dîner et supervisés par les Mamas !.

 

Editions Albert-René.