Alors que paraît la suite des aventures de l’as de l’informatique AIvin Norge, Chris Lamquet, son auteur-dessinateur, nous ramène aux sources de la ténébreuse affaire du virus Kimberley avec une réédition du premier album assortie d’une toute nouvelle illustration de couverture.  

Ce qui a motivé Chris Lamquet, lors de la réédition, du premier tome sous une nouvelle présentation, c’est le manque de lisibilité de la couverture qu’il avait réalisée au départ. Il avait été le premier à remarquer que dans les linéaires des libraires, l’album accrochait peu le regard .

On y voyait une sorte de rectangle multicolore et il fallait s’approcher de très près pour découvrir ce que l’image représentait et pouvoir lire les titres. A ce ^ropos,beaucoup de lecteurs lui ont fait remarquer: «Dommage que l ‘illustration de couverture soit si peu engageante, car l’histoire est bonne.

Editions du Lombard.