Deuxième volet des aventures de l’inspecteur black A.D. Grand-Rivière, Culture Diktat navigue une fois encore dans les eaux fangeuses de la politique. Sans doute animé d’une vocation de croisés, et par le biais de Grand-Rivière, Coutelis et Bollée s’attaquent pour la seconde fois au TNT (Tout National Total), un parti d’extrème-droite aux allures bien peu imaginaires d’autant plus qu’il est « maître » d’une municipalité dont le nom a des consonances plutôt familières :Vitriol-sur-Seine !

Si cette BD semble tout droit sortie des années soixante-dix lorsqu’on évoque le scénario militant, nous sommes cependant très heureux de retrouver Alexandre Coutelis qui nous fit tout particulièrement rêver lorsqu’il dessinait des séries très classiques comme Le Cimetière des fous (avec Rodolphe) ou encore Tanguy et Laverdure (Survol interdit sur un scénario – quand il livrait    de Jean-Michel Charlier).

Cela dit, il s’agit là d’une bande dessinée non dénuée de caractère dont les atmosphères déliquescentes en séduiront plus d’un.

Par Al Coutelis et Laurent F. Bollée, Casterman, 79FF.