Un festival sans Auteurs à Angoulême 2001?
Communiqué de presse de la Maison des Auteurs.
Le festival International de la BD d’Angoulême vient de décider une
augmentation de ses tarifs d’entrée de 40% a 84%. Le droit d’entrée à la
journée passe de 50 frs a 70 frs et le forfait 3 Jours passe de 95 frs a
175
frs.

Les auteurs de bande dessinée refusent de cautionner une telle dérive
mercantile dans laquelle ils s¹estiment piégés au même titre qu¹un public
considéré comme une vulgaire vache à lait au nom d¹une passion commune.
L¹organisation justifie cette augmentation en assimilant le festival à un
parc d’attractions. Cette comparaison cavalière dénote d¹un profond mépris
à
l’égard des créateurs. Leur présence en dédicace est une des raisons
principales à la venue du public. De ce fait, il est légitime d’imaginer
que
nous faisons partie des attractions proposées. Nous ne pouvons pas
l’accepter.

Rappelons que la dédicace est un acte bénévole, librement consenti par
l¹auteur, et ne peut en aucun cas être le prétexte à l’explosion de tarifs
que nous trouvions déjà trop élevés. Dans de telles conditions, tout le
monde perd de vue le but initial de la dédicace : une rencontre conviviale
de l’auteur avec son lecteur. Dans une manifestation qui se veut
culturelle
et populaire nous ne comprenons pas que l’on pénalise ainsi un public de
passionnés dont on sait qu’il paiera de toute manière, quitte à se priver
de
l¹achat d¹un ou deux albums. Un billet plus cher ne découragera que les
occasionnels et les plus démunis. Et il est dommage d¹écarter des lecteurs
qui pourraient venir par hasard a la découverte la Bande Dessinée.
Nous demandons, en tant qu¹auteurs, le respect qui nous est dû.
Nous ne
sommes pas corvéables à merci pour une manifestation dont l¹objectif nous
échappe .Nous faisons vivre ce médium quotidiennement, il est important
pour
nous d¹un point de vue éthique de savoir dans quoi nous nous engageons par
notre présence en dédicace. Nous ne parlerons pas ici de la qualité
d’accueil que les auteurs déplorent chaque année davantage : il serait
trop
long d’en énumérer les doléances. Et le public aura certainement les
siennes
à y ajouter.
Il ne faut pas non plus oublier le cas des micro-éditeurs et de leurs
auteurs. Ils sont l’un des éléments essentiels de la vitalité de la Bande
Dessinée. L’importance de cette manifestation au niveau public et
médiatique
ne leur permet pas de manquer un tel rendez-vous. La hausse des tarifs
d’entrée ne peut que les pénaliser directement. Le visiteur préférera
garder
ce qui reste de son budget pour l’achat de  » valeurs sûres  » . Son budget
« curiosité  » sera parti au guichet d’entrée.

En conclusion, il est temps que la Bande Dessinée soit considérée dans le
cadre de ce genre de manifestations comme le vrai médium culturel qu’elle
est. Ceci nous tient à coeur.

Angoulême 2001, un festival sans auteurs ?
Devant l’indignation générale
suscitée par cette affaire nous demandons :
. L’accès gratuit aux lieux de dédicaces.
. Une table ronde regroupant tous les acteurs impliqués : éditeurs,
partenaires privés et publics, organisateurs, auteurs.
Dans le cas où nos propositions ne seraient pas prises en compte, nous
nous réservons, devant l¹ampleur de l¹émotion ressentie par l¹ensemble de
la profession, la possibilité d¹un boycott des lieux de dédicaces du
festival international de la Bande Dessinée d’Angoulême 2001.
La maison des auteurs est une association créée le 5 septembre 2000 ayant
pour but de réunir le maximum d’auteurs de bande
dessinée afin de constituer une entité forte, agissant pour la
reconnaissance du genre au sens large du terme.
Si l’idée de départ fut initialisée par les auteurs résidant à Angoulême,
son
ambition est de se généraliser à l’ensemble de la profession. Malgré la
diversité de leurs approches , il est apparu que les auteurs se heurtent a
des problématiques similaires (juridiques, techniques, pratiques…)
Une quinzaine d¹auteurs en constitue le noyau fondateur.

Liste de 221 auteurs confirmant leur soutien au 5 novembre 2000
> Achdé
> Adam Peggy
> Albon Lucie
> Algésiras
> Ange
> Aouamri
> Aouamri Mohamed
> Appollo
> Arewan
> Arleston
> Ayroles Alain
> Azara
> Bailly Pierre
> Bajram Denis
> Baladi
> Barroux Sophie
> Batem Luc
> Bec Christophe
> Bellamy Bruno
> Benn
> Berberian Charles
> Bercovici Philippe
> Biancarelli Franck
> Bianco Guillaume
> Blanc-Dumont Michel
> Blanchard Fred
> Boilet Frédéric
> Bonifay
> Bordelet
> Brémaud Frédéric
> Bruneau Frank
> Brunel Roger
> Cabanes Max
> Cadelo
> Cagniat Laurent
> Campoy
> Capo
> Carrere Serge
> Cartier Eric
> Cauvin
> Caza Philippe
> Césano Angelique
> Chaillet
> Chatel
> Cheret Chantal & André
> Chicault Cécile
> Christensen Dan
> Christopher
> Ciro Tota
> Colonel Moutarde
> Copéret
> Cornette
> Corteggiani
> Cossu
> Coutelis
> Coyote
> Crisse Didier
> Cromwell
> Damien
> Danard Jean-Pierre
> Dany
> De Groot
> de La Fuente Philippe
> de Rochebrune Thibault
> Debomy Frédéric
> Decottignies J.Y.
> Delépine Benoît
> Delvallée
> Deporter
> Derian Eric
> Dermaut
> Dethan Isabelle
> Diaz JoDisano
> Dubouillon
> Dumez Philippe
> Dumontheuil
> Dutto Olivier
> Duval Fred
> Edika
> Ernst Serge
> Exily Jack
> Ferlut Nathalie
> Ferrandez
> Filippi Denis Pierre
> Fino Serge
> Floch Adrien
> Fournier Jean-Christophe
> Francq Philippe
> Frémion
> Gabrion Pierre-Yves
> Gaudelette
> Gaudin Jean-Charles
> Geerts
> Gerner Jochen
> Gibelin Christophe
> Gilson
> Giraud Isabelle
> Giraud-Moebius Jean
> Goossens
> Gos Walt
> Gotlib
> Goutal Alain
> Gremoud
> Guilhem
> Gursel
> Guth Claude
> Harlé Laurence
> Hausman René
> Hermann
> Hirn Laurent
> Hubert
> Hugot
> Itturia
> Jennequin Jean-Paul
> JM Ponce
> Joffrain Ludovic
> Josepe
> Julien CDM
> Kazedolemite
> Kleude
> Kox
> Labiano Hugues
> Labrosse Thierry
> Lacaf Fabien
> Lagrange Tristan
> Lamquet Chris
> Lapière Denis
> Lapparra
> Larcenet
> Larme
> Larrue
> Latil Dominique
> Léandri
> Lefred-Thouron
> Leprévost Thierry
> Letendre Serge
> Léturgie Simon
> Lewis Trondheim
> Loisel Régis
> Löwenthal Xavier
> Lupano Wilfrid
> Maëster
> Maïorana Bruno
> Mallié Vincent
> Manini Jack
> Manuguerra Hervé
> Marazano Richard
> Maric Raymond
> Masbou Jean-luc
> Massonet Philippe
> Mastantuono
> Mathy Vincent
> Mazan
> Mazel
> Mennetrier Jean Louis
> Midam
> Mitric Nicolas
> Mitton
> Moerrel
> Molinari
> Morchoisne
> Morvan Jean David
> Mourier Jean-Louis
> Mussat Xavier
> Mythic
> Neaud Fabrice
> Néhou Loïc
> N’Guessan Marc
> Oger Tiburce
> Parnotte Joel
> Pat Cab
> Peeters Benoît
> Pellet Philippe
> Pendanx Jean Denis
> Pesch
> Peyraud Jean-Philippe
> Phoenix Woodrow
> Plessix Michel
> Prud¹homme David
> Ptiluc
> Rafa
> Ramaïoli Georges
> Rebs Riff
> Revel Sandrine
> Ribera Julio
> Ridel Kurd
> Rieu Delphine
> Robin Thierry
> Rodolphe
> Rodrigue Michel
> Rossi Christian
> Ryder Laurent
> Sagot Eric
> Scarlett
> Servain
> Sevestre Muriel
> Sicomoro
> Siel
> Smolderen Thierry
> Solé Jean
> Springer Benoit
> Taduc
> Tanquerelle
> Tarquin Didier
> Téhem
> Thomas Nadine
> Turf
> Turk
> Vallée Sylvain
> Vallès
> Van Liemt Simon
> Varanda Alberto
> Vehlmann Fabien
> Vermot-Desroches J-E
> Vruble
> Walthéry François
> wendling Claire
> Widenlocher
> Yoann
> Zidrou
> (Philippe Charlier)

A cette liste viendra, s’ajouter plus de 50 noms d’auteurs communiqué par Roland Garel.

Contact Maison des auteurs
38, rue des Boissières 16000 Angoulême
mailto:maisondesauteurs@arkadia.org