Carrément BD, d’abord, se veut une collection de prestige, basée sur un concept novateur, s’ouvrant à des auteurs et à des lecteurs « avides d’expériences graphiques et narratives en proposant des albums au format carré (30cm x30cm),». Daniel Hulet ouvre le bal de « Carrément BD » en juin avec Le casse-tête, premier tome d’Immondys. Suivra en septembre Ada enigma t1 : les spectres du Caire, signé Vincent Dutreuil et François Maingoval, deux nouveaux venus dans le neuvième art. Dans la même collection, Eric Gorski publiera en janvier prochain Fenêtres sur dunes.

Glénat Comix, seconde collection à l’initiative de l’éditeur grenoblois, est, pour sa part, distribuée en kiosque. Privilégiant action et rebondissements en proposant des histoires rapides et efficaces, au rythme soutenu et images chocs, la collection propose des œuvres de création d’auteurs français et est divisée en deux labels. Comix street regroupe les BD inspirées des comics américains et Comics Crew les BD proches des du manga. D’un format 17 x 26 cm, et d’environ 36 pages chaque, les albums sont proposés au rythme de deux tous les deux mois jusqu’en décembre, pour un prix unitaire de 24 Francs Français.