Passionné par les oeuvres de Jacobs – les aventures d’Albany et Sturgess en sont le vibrant témoignage – François Rivière avait bien entendu fait en sorte de le rencontrer. Dès 1971, Rivière collabore à l’édition d’un numéro spécial des Cahier de la BD consacré à La Guerre des Mondes qu’illustra Jacobs en 1946-47 dans Tintin puis travaille bien évidemment au n°30 de la même revue, véritable monographie consacrée au maître. L’entretien, réalisé dans la maison de Jacobs au Bois des Pauvres et publié alors, vient d’être réédité par les Editions du Carabe enrichi d’une introduction de José-Louis Bocquet, de photographies prises par Alain Littaye (Jacobs et Rivière y miment quelques personnages célèbres) et de très séduisant dessins inédits de Stanislas.

Voici un ouvrage passionnant qui aura une place de choix dans la bibliothèque des nombreux amateurs d’Edgar-Pierre Jacobs aujourd’hui communément appelé le barython du 9ème art.